La trousse de secours de randonnée


La randonnée peut être considéré comme une activité physique qui se pratique en plein air et qui est exercée en tant que loisir en solitaire ou en groupe. La pratique de cette activité sollicite de l’ardeur et de l’énergie. En outre, elle implique de partir à la découverte de lieux pittoresques. Le terrain peut être glissant ou dangereux car la nature peut ne pas être très clémente : des accidents ou des malaises peuvent survenir pour diverses raisons. Par ailleurs, il n’est pas exceptionnel de constater que les efforts physiques poussées indisposent les randonneurs surtout s’ils ont la santé fragile.


Une trousse de secours de randonnée est donc nécessaire. En groupe, elle doit être mise à la disposition de tout le monde. Cependant, il est conseillé que chaque randonneur se munisse d’une trousse de secours individuelle car celle qui est commune ne peut contenir de médicaments. En effet, les besoins de chacun diffèrent en fonction de  ses antécédents médicaux et de sa tolérance au niveau de ces substances. Des effets secondaires indésirables peuvent survenir si la victime ne supporte pas certains excipients ou substances actives de la composition. Par contre, celle qui est à titre individuel peut contenir des substances médicamenteuses comme des comprimés anti-diarrhéiques, anti-douleur, des antibiotiques à large spectre…

Le contenu de la trousse de secours de randonnée doit se faire en fonction du parcours : mieux vaut prévenir que guérir. Avant toute chose, il faut considérer le fait que, des bactéries envahissent l’environnement et que toute plaie doit être désinfectée avec des mains propres. Un gel désinfectant ou hydro alcoolique est nécessaire pour aseptiser les mains qui vont soigner.

En outre, pince à échardes, paire de ciseaux à bouts ronds, pansements, compresses stériles, compresses chaud/froid, bandes (Elastoplast), tampons antiseptiques, CHU, couverture isothermique, sérum physiologique, Bétadine sont des habitués de la trousse de secours de randonnée.

Toutefois, il faut garder à l’esprit que la randonnée se fait pour le plaisir et que cette trousse de secours ne devra en aucune manière gêner dans la progression sur le parcours en étant encombrante.