Matériel pédagogique secourisme

Matériel pédagogique secourisme


En choisissant de prendre une formation en secourisme, il ne faut ni faire abstraction au côté pratique ni au côté théorique qui se valent bien. En effet, comment pouvoir maîtriser les gestes et parvenir à se mettre face à une situation d’urgences si la personne a fait l’impasse sur cette dernière ? Il s’agit tout de même de repousser la mort et de permettre aux victimes d’accident et de malaise de se rétablir au mieux et avec le minimum de séquelles. Il faut savoir que le sort de la victime dépend en grande partie des interventions de sauvetage et de secourisme effectuées.

Plus elles sont faites avec professionnalisme et dans les plus brefs délais, plus les chances de s’en sortir de la victime augmentent. Si au contraire, les premiers soins tardent et sont négligés, ses chances de survie s’amenuisent. Aussi, tout indique que cette formation est tout ce qu’il y a de plus sérieuse. Le matériel utilisé par les formateurs pour transmettre ce savoir-faire et les bons gestes doit donc être aussi réel et donner une idée concrète de ce qui a de fortes chances de se produire dans la réalité et, lors de véritables cas de détresse humaine. Les cas sont nombreux voire uniques et l’acte de secourisme n’est pas dépourvu de stress ni de tensions. Il peut s’agir d’arrêt cardiaque, de perte de conscience, de traumatismes, de fractures, de brûlures, etc. L’état de la personne varie selon les causes de son malaise et de l’impact de son choc.

Quel est donc le matériel pédagogique secourisme nécessaire pour une formation de qualité ? Il nous importe de les définir et d’en connaître les utilités.

 

Matériel pédagogique secourisme et fonctions

 

Comme il est dit plus haut, les cas sont nombreux et variants. Il faut donc avoir un nombre suffisant de matériels pédagogiques pour pouvoir dispenser un enseignement complet et reconnu. Voici donc ceux qui sont obligatoires et le minimum à avoir :

a-      Pour la partie théorique :

-          un vidéo projecteur pour illustrer et appuyer les propos et les arguments du formateur.

-          Des affiches toujours dans cette optique de présentations visuelles

-          Des fiches pour mémoriser la partie théorique


b-   Pour la partie pratique

-          Des mannequins de secourisme de tout âge (adulte, enfant, nourrisson) pour se mettre en condition, parce que les gestes à pratiquer ne sont pas similaires d’une personne à une autre. Effectivement, le bébé qui est encore très fragile ne peut, en aucune manière, être traité de la même manière qu’un adulte. Les mannequins doivent être multifonctions c’est-à-dire qu’ils doivent permettre la pratique d’une réanimation comme par exemple la réanimation cardio-pulmonaire (RCP), cardiorespiratoire, de premiers soins, de désobstruction pour les situations d’étouffement… Ils vont permettre de maîtriser les gestes adéquats et salvateurs et qui devraient, en principe, aider la victime à s’en remettre.

-          le matériel pédagogique secourisme pour les insufflations orales à l’instar des masques pour le bouche-à-bouche (adultes, enfants, bébés) qui vont protéger et sécuriser le sauveteur mais également la victime, dans cet échange d’oxygène avec sa valve anti-retour ; un embout buccal (Sabathié) et un ballon auto remplisseur avec ballon réserve qui, une fois pressé, va délivrer l’insufflation nécessaire dans les poumons de la victime.

-          Un défibrillateur automatisé externe (DAE) d’entraînement: un défibrillateur semi-automatique de préférence ou un défibrillateur entièrement automatique pour assimiler le placement des électrodes et se familiariser avec l’appareil. Il faut souligner le fait que ce dernier analyse automatiquement l’état cardiaque de la personne en détresse grâce à un électrocardiogramme et avec un guidage vocal, il dicte étape par étape ce que doit faire le secouriste. En étant semi-automatique celui-ci n’aura qu’à appuyer sur le bouton indiqué. Le but du DSA ou du DEA est de normaliser le rythme cardiaque perturbé grâce aux électrochocs délivrés.

-          Une coupe de tête qui va détailler et permettre de démontrer la libération des voies aériennes. En cas de malaise ou d’accident, il n’est pas rare que la personne l’obstruction des voies aériennes gêne la prodigalité des soins. La désobstruction est d’ailleurs la première chose à faire avant les insufflations lors de la réanimation.

-          Un matériel pédagogique secourisme en rapport avec l’hygiène car c’est la première arme pour lutter contre la maladie et pour amoindrir les dégâts. Lors de l’apprentissage pratique, il ne faut pas négliger de mettre en scène ces gestes d’hygiène car ils font parties intégrantes du sauvetage. Pour cela, il faut avoir à portée de main : des solutions ou lingettes désinfectantes ; des antiseptiques ; du savon ; des voies respiratoires pour pouvoir remplacer ceux qui ont été utilisés ; des sachets de congélation pour ranger les masques désinfectés ; des mouchoirs à usage unique ; des gants, etc.

-          Un matériel pédagogique secourisme pour simuler et rendre la situation encore fictive plutôt réaliste. Il existe pour cela du maquillage réaliste pour simuler les blessures, les hémorragies, les plaies, ou alors des morceaux de tissus rouges pour faire figure de sang. Sinon, des draps, des couvertures de survie, peuvent être utilisés pour couvrir les mannequins victimes et les réchauffer. C’est important de mémoriser ce réflexe pour les circonstances d’hypothermie par exemple.

-          Un téléphone portable ou une radio portative ou mobile pour transmettre au médecin régulateur (dans la mesure où la formation est donnée à des futurs agents secouristes c’est-à-dire, des professionnels) ou aux entités concernées (exemple le SAMU) les données sur l’état critique des victimes. Lorsqu’un simple citoyen est en face d’une personne en détresse, il a le devoir d’alerter les autorités compétentes. Cette transmission d’informations est apprise lors du programme du PSE2 vu qu’une certaine procédure doit être respectée.

 

Le matériel pédagogique secourisme et la formation

 

La liste ci-dessus n’est pas exhaustive et ne représente que l’essentiel pour une formation acceptable et conforme aux normes.

Bien évidemment, ce matériel est disponible et est utilisé au cours des séances de formation. Par ailleurs, lorsque les organismes spécialisés dans ce genre d’activités se déplacent, en entreprise par exemple, selon les termes du contrat, ils peuvent soient les emporter soit utiliser ceux que pourraient éventuellement disposer l’entreprise.

De nombreux sites web spécialisés commercialisent ces mannequins et autres accessoires de secourisme à des prix variables. Il n’est donc pas difficile de s’en procurer.


Previous page: Nébuliseur
Page suivante : Matériel formation PSC1