Maquillage de secourisme

 

Quand un accident ou une urgence se présente, notre première réaction est d’appeler les secours. Sachons que cette réaction est très bénéfique pour sauver une personne en détresse. A l’arriver des secours, les sauveteurs  prendront le relais pour venir en aide à la personne malade. De leur côté, ils savent très bien ce qu’il faut faire sur ce patient car, avant de venir sur le terrain, ils ont été formés pour devenir des secouristes ou des sauveteurs professionnels. De cette raison, le secourisme est une branche très importante dans le domaine médical. En effet, par définition, secourisme veut dire un sauvetage rapide et efficace exercé par une ou un groupe de personnes habiles, en appliquant sur le patient les gestes nécessaires pour le maintenir en vie. Les secouristes ont pour devoir de maintenir en vie les personnes gravement blessées lors d’un accident avant leur arrivé à l’hôpital. Ainsi, le secourisme permet de diminuer le risque en perte de vie humaine.

 

Qu’est ce que le maquillage de secourisme ?

 

Avant de devenir un secouriste professionnel, la loi exige une formation approfondie du domaine, pour ne pas commettre d’autres  d’accidents involontaires. Pour ce faire, les apprentis secouristes s’exercent, le plus souvent, sur des mannequins de secourismes pour éviter de s’entrainer sur des sujets humains. Un mannequin de secourisme est une réplique artificielle de l’anatomie de l’homme. Conçu le plus souvent en latex ou en silicone, il permet un apprentissage facile sur les gestes et les mouvements qu’il faut faire sur une personne accidentée ou pendant une urgence. Mais, pour intensifier la formation, d’autres accessoires doivent être utilisés, comme le maquillage de secourisme.

Le maquillage de secourisme permet d’avoir une bonne simulation des différentes blessures lors d’un accident. Egalement conçus comme les effets spéciaux avec des matériaux utilisés dans le cinéma, ces maquillages permettent aux stagiaires de bien voir comment peuvent se présenter les blessures. Ces produits destinés à fabriquer des maquillages de secourismes sont conçus par des laboratoires cosmétiques. Appliqués directement sur la surface de la peau d’une personne, les maquillages sont utilisés pour inventer des blessures ou des brûlures.

 

Les différents types de maquillage de secourisme

 

Actuellement, on trouve plusieurs types de maquillages de secourisme sur le marché. Leur prix dépend surtout de leur résistance. Si certains d’entre eux ne résistent pas à l’eau et au savon, d’autre peuvent rester sur la peau pendant 6 heures.

Pour satisfaire les consommateurs, les fournisseurs offrent des kits de maquillage de secourisme incluant tout les matériels nécessaire à la réalisation d’une bonne simulation. Le contenu des packs dépend de la formation par laquelle ils seront destinés : formation PSC1 ; PSE1 ; PSE2 ; etc… Egalement, les packs dépendent du types de blessure à réaliser : plaies ; brûlures ; morsures ; etc…

 

Quelques astuces pour réaliser les blessures

 

Pour intensifier la formation des secouristes, l’utilisation du maquillage de secourisme est nécessaire. Avec cette méthode de simulation, il sera plus facile pour le sauveteur de gérer les blessures graves lors d’un accident car, les cas d’urgences ne se présentent pas toujours de la même manière. De ce fait, il faut s’attendre au pire.

Pour créer une blessure artificielle, les techniques de créations et les outils à utiliser varient selon le type de blessure à réaliser. Bien entendu, il faut beaucoup d’entrainements pour réussir à faire une plaie proche d’une blessure réelle.

 

Réalisation d’une brûlure :

 

Pour réaliser une brûlure simple, il faut avoir en main du fard crème rouge-sang, du liquide de transpiration, du dissolvant qui servira de colle et de l’éponge hématome.  Appliquons, sur la partie du corps à maquiller, le Fard Crème de couleur rouge-sang de façon plus foncée. Avec un pinceau de dessin, dispersons quelques gouttes de Collodion et laissons le tout se sécher pendant quelques minutes. Quand le collodion se rétracte, à l’aide d’une éponge hématome, appliquons un peu de liquide de transpiration.

Pour une brûlure grave (lors d’un incendie par exemple), il faut trois couleurs de crème de maquillage de secourisme : le rouge-sang, le kaki et le noir. Egalement, on aura besoin d’une spatule inoxydable, d’un latex, d’une éponge mousse, d’un liquide de transpiration, d’un gèle de démaquillage et d’un pinceau de dessin n°6. Après avoir posé la protection en latex sur la surface à maquiller à l’aide d’un pinceau n°6, de manière plus teintée, colorons le tout en rouge-sang. Retouchons toute la surface par les deux autres fards : le kaki et le noir. Utilisons la spatule Inox pour former des gouttelettes à partir du produit de simulation cloques. A l’aide d’une éponge mousse trempée de Latex, frottons le tout, à commencer par le bord vers l’intérieur, pour que la peau et les produits puissent bien synchroniser. Enfin, après avoir retiré les latex qui excèdent, appliquons, sur toute la réalisation, le liquide de transpiration.

 

Simulation d’une plaie grave due à un accident

 

Pour réaliser, en cinq minutes, un genou éclaté, on aura besoin de trois couleurs de peinture crème : rouge-sang, bleu et jaune. Autre qu’un dissolvant colle, il nous faut du sang gélifié et du sang épais. Pour les outils, il nous faut une brosse plate n°2, une spatule inox et du plasto-nat. Autour de la rotule du genou, réalisons un cercle avec le plasto-nat. Sur le périphérique du cylindre, appliquons de manière dégradée les couleurs jaune, bleue et rouge. Colorons ensuite l’intérieur du cercle, en rouge-sang en utilisant la brosse n°2. Avec la spatule inoxydable, remplissons l’intérieur du cercle  avec du sang gélifié. Afin d’être plus naturel, remplir l’intérieur de la plaie avec des débris de plasto-nat et du sang épais.

 

Réalisation d’une morsure

 

Pour simuler une morsure sur le bras, il nous faut deux couleurs de Fard à crème : bleu et rouge-sang. A pars du sang artificiel, de la dissolvant et du plasto-nat, nous aurons également besoin d’un pinceau n°2, d’un pinceau nettoyant et d’une spatule en inox. Avec du plasto-nat, réalisons deux cercles espacés de quelques centimètres et lissons les bordures. Ajoutons une petite touche de couleur bleu autour des deux cercles. Au-dessus du plasto-wax, appliquons le fard crème rouge-sang et faisons un petit trou au milieu de chaque cercle de plasto-nat. Dans les deux cratères, plaçons un peu de sang artificiel.

 

Entretien des matériels de maquillage de secourisme

 

Après chaque utilisation, il est nécessaire d’entretenir les matériels de maquillage. Pour ce faire, les brosses et les pinceaux doivent-être trempés dans un dissolvant. Egalement, astiquer avec ce même liquide, la spatule inoxydable.