Les gants à usage unique


Dans le milieu médical, les risques d’infection et de contamination sont très pris au sérieux. Les germes et les microbes sont des entités qui disposent de nombreux moyens de transport. Il peut s’agir de l’air, d’un objet spécifique et plus particulièrement les mains. C'est dans cette perspective que des dispositions sont prises quant à l’utilisation de ces membres et de certains matériels médicaux pour le traitement d’une lésion.

 

Les gants dans l’ensemble

 

Dans l’ensemble, les paumelles sont un accessoire que l’on utilise pour recouvrir les mains. Ils fonctionnement l’objet d’une utilisation dans de nombreux domaines. Ils peuvent simplement représenter un élément constitutif pour un uniforme ou un modèle de vêtement. Cela est pour la plupart du temps effective dans le milieu de la mode et du sport. Dans certains sports comme le football, ils constituent le maillot du gardien de but. Mais leur rôle le plus important reste encore celui de la protection. Effectivement, ils sont plus utilisés comme accessoire de protection que comme ustensile de mode. Dans des métiers et des taches qui impliquent la manipulation de substances toxiques ou encore des objets qui sont intouchables à main nue (une marmite chaude, par exemple). Ils sont substituables à un équipement d’hygiène, cela dans la mesure où l’on ne tient pas être en contact avec un produit salissant. Les gants ne servent pas qu’à se protéger d’un objet ou d’un produit. Ils sont également usés dans la protection contre les conditions thermiques d’un lieu, en l’occurrence, contre le froid. Plus spécifiquement, l’utilisation du l’accessoire est une obligation dans le domaine médical (le port impératif des gants à usage unique) pour la prévention contre les germes et les microbes.

 

Présentation des gants à usage unique

 

Antérieurement, on vient juste de voir que l’accessoire faisait l’objet d’un port ou d’un usage obligatoire dans le domaine hospitalier. Cependant, cela n’implique pas qu’il s’agit d’un type quelconque de gantelets. Dans un cadre médical, l’agent de santé sollicite plus ce que l’on les gants à usage unique.

On utilise uniquement des matières synthétiques dans la fabrication de cet accessoire indispensable à l’agent médical. Ces matières sont principalement le latex et le vinyl. Chacun de ces 2 éléments possèdent des propriétés qui les rendent essentiels dans l’élaboration du produit.

Le latex est utile pour sa résistance et son imperméabilité aux produits chimiques et nocifs pour la surface cutanée. De plus, il présente des propriétés élastiques et souples pour parfaitement compléter les options de protection offertes par l’accessoire. En effet, les gants à usage unique sont disponibles à une taille plus petite que celle des mains. La propriété élastique facilite leur mise en place et fait en sorte que les paumelles à usage unique collent parfaitement à la peau. Disposée de cette manière, elles ne présentent aucune ouverture qui puisse permettre à un corps étranger de s’infiltrer. Cependant, au contact de la peau, le latex peut déclencher une réaction allergique à un individu. De ce fait, on peut choisir comme alternative des paumelles en vinyl.

La matière en question écarte tous les risques d’allergie, mais elle présente un inconvénient majeur. Les paumelles à base de l’élément ne sont pas indiquées pour un usage à long terme car elles offrent moins de protection. De ce fait, elles ne sont utilisées que pour les soins rapides.

Avec le progrès, de nouvelles matières sont aujourd’hui utilisables pour fabriquer les paumelles médicales. Le nitrile est plus solide que le latex. Bien qu’il soit plus chimique, il ne crée aucune réaction allergique chez l’usager. La matière est même recommandée pour le confort et la légèreté qu’elle procure.

Pour les rendre encore plus pratique à l’usage, les gants à usage unique peuvent être imprégnés de poudre ou non. A cause de la spécificité des matières synthétiques qui les constituent, les paumelles ont le plus souvent une surface très lisse. Sa manipulation peut alors donner quelques difficultés à son usager pour les enfiler ou les enlever. Pour pallier ce genre de soucis, elles sont imprégnées de poudre pour faciliter leur manipulation. La poudre est principalement constituée d’amidon de maïs. Les risques d’allergie sont aussi à prendre en compte pour certains usagers.

Dans l’ensemble, un matériel médical est disponible soit dans une version stérile soit dans une autre qui ne l’est pas. L’utilisation de la version dépend de l’envergure du soin pour lequel on compte l’utiliser. Il est évident que pour les interventions chirurgicales ou les grandes opérations d’asepsie, les gants stériles sont nécessaires afin de réduire de beaucoup les risques d’infection. Les gants non-stériles sont plutôt pour les petites interventions.

 

Mode d’emploi des gants à usage unique

 

Dans le cadre de la santé, les paumelles à usage unique sont sollicitées pour la prévention contre l’infection et la contamination. Les mains sont un important porteur de germes et de microbes, d’où le recours aux gants. De ce fait, leur utilisation doit également faire l’objet de quelques précautions en matière d’hygiène.

Pour utiliser correctement l’accessoire, il est important pour l’agent médical ou l’usager d’avoir une hygiène des mains irréprochable. Cela dans le but de renforcer la sécurité pour prévenir des infections. Avant d’enfiler les paumelles, il est alors recommandé d’avoir des mains propres et saines. Pour ce faire, le nettoyage peut se faire à l’aide de solutions ou de gels hydro-alcooliques. On peut également procédé à un simple lavage des mains avec un savon doux. L’asepsie des mains est une nécessité avant et surtout après l’usage des paumelles médicales.

Les paumelles à usage unique constituent une barrière protectrice pour le patient et le soignant. Elles préviennent d’un éventuel transfert de bactéries. De ce fait, son port est impératif pour le contact avec une lésion cutanée, des muqueuses, du sang ou tout simplement le contact avec le malade même.

L’usager doit se rappeler que les gants médicaux sont un accessoire de protection. Après utilisation, ils sont forcément sales. De ce fait, l’agent médical et surtout le simple individu doivent faire preuve d’une grande prudence en les enlevant. Ils doivent faire en sorte que la main nue n’entre jamais en contact avec la surface externe de l’accessoire. Pour ce faire, il existe plusieurs techniques pour l’enlever. Comme il s’agit d’accessoire à usage unique, les gants doivent impérativement être jetés après utilisation.