Lors d’un incendie, le premier reflexe est d’appeler les services de secourisme comme les sapeurs-pompiers. Ils sont les premiers responsables de la sécurité de tous les établissements privés et publics et sont chargés à évacuer les occupants à l’intérieur de la zone de danger et à éteindre le feu le plus vite possible. Pour cela, ils doivent être bien équipés d’appareils et équipements anti-incendie, comme l’extincteur et la couverture anti-feu.


Qu’est ce qu’une couverture anti-feu ?



Comme son nom, la couverture anti-feu est une couverture utilisée contre le feu ou l’incendie. C’est un matériel facile à manier pour éteindre un début de feu et pour protéger également un individu dont leurs habits prendraient feu. A part l’extincteur, c’est aussi un moyen très efficace pour arrêter la propagation de feu.

Faire face à un feu présente de nombreux dangers, et cela demande alors l’usage d’équipement plus distingué et plus spécifique. Pourtant, cette type de couverture est très nécessaire afin de limiter, voire même éliminer les dégâts produits par une catastrophe, telle la perte de vie humaine ou la destruction de biens.

L’utilisation de couverture anti-incendie se fait d’une façon très simple. Elle est idéale pour lutter contre tout danger d’incendie, quel que soit sa provenance. Servant comme matériel de couverture, elle est alors capable de couvrir le début de feu, ainsi qu’une personne à feu ou d’un objet à feu et de l’étouffer avant qu’il ne prenne son ampleur.

D’ailleurs, elle est souvent exigée dans les cuisines, le garage, ou encore à côté de la cheminée, dans les laboratoires chimiques et les ateliers où sont déposés des produits inflammables, même dans les logements privés, les bateaux, les caravanes, etc.

 

Pourquoi utiliser une couverture anti-feu ?



C’est bien confirmé, cet appareil anti-incendie consiste à étouffer les débuts de feu en le couvrant avec un matériel fabriqué à partir d’un textile ignifugé pas combustible. Bien entendu, le lieu d’utilisation de cette couverture anti-feu ne se résume pas à la cuisine, elle trouve aussi sa place dans les autres endroits à risque.

Le but de son mode d’action est d’étouffer rapidement un départ de feu. Nous savons tous que la cuisine est la pièce qui peut présenter beaucoup de risque d’incendie à cause de cuisson (avec l’huile ou graisses), ou des matériels électriques ménagers utilisés, alors, il est conseillé d’équiper cet endroit de cette couverture anti-feu.

Par contre, il est fortement déconseillé d’utiliser de l’eau pour éteindre cette classe de feu, parce que son contact avec l’huile peut causer une réaction chimique très violente comme une explosion, et ce qui représente un réel danger pour les personnes et les objets à proximité. A cet effet, l’usage d’une couverture anti-feu évite, d’une part, le développement de l’incendie et, d’autre part, étouffe les flammes en les privant d’oxygène.

 

Quelles sont les caractéristiques d’une couverture anti-feu ?


Cette couverture anti-feu est fabriquée en fibres de verre, c'est-à-dire elle est faite à partir d’un matériau non inflammable, capable d’étouffer les flammes d'un feu, et idéal pour les risques d'inflammation de vêtements, le linge ou lorsque qu’une personne fait la cuisine.

Lors d’un incendie, son déploiement reste facile grâce à une technique de pliage particulière. C’est un outil pliable et non encombrant. Elle se présente sous plusieurs tailles permettant d'être efficace dans des feux de moyenne importance d’un endroit, comme 1 m x 1 m, 1,2 m x 1,2 m, 1,2 m x 1,8 m, ou 1,8 m x 1,8 m. De plus, elle peut être fixée sur un mur avec le crochet intégré.

Hors de portée des petites personnes, ses anses la rendent facilement accessible, et rangée à l'abri dans sa housse de rangement rouge parfaitement visible pour une facile accessibilité. Autrement, cette couverture anti-feu est fabriquée par de tissu ignifugé selon la norme EN 1869. Cet équipement constitue un écran protecteur pour son utilisateur.

 

Comment utiliser une couverture anti-feu ?



En général, l’utilisation de couverture anti-feu est très pratique, une fois que le matériel est suspendu dans un bon endroit. L’utilisateur doit assurer que ses deux lanières sont bien accessibles et que l’outil peut être sorti aisément de sa housse en cas de besoin. Alors, il suffit juste de tirer simultanément sur les deux lanières pour sortir la couverture anti-feu de sa housse, la déplier en la secouant fortement et glisser les mains dans les poches aux coins.

Il est à noter que cette couverture anti-feu n’est pas adaptée à l’extinction de vastes incendies ni d’incendies provoqués par de l’essence ou une étincelle électrique. En cas de propagation du feu, il faut prévenir les pompiers et évacuer les personnes à proximité. Elle est seulement strictement réservée aux types d’incendies cités précédemment.

Il est conseillé d’effectuer une vérification de l’état de la couverture anti-feu tous les ans. En raison de sa matière textile particulière, la couverture anti-feu ne doit pas être utilisée à d’autres fins, par exemple comme une nappe, un tapis de jeu ou un tapis de sol. Ne pas la laisser à la portée des enfants ni des personnes non autorisées.

 

À quel prix coûte une couverture anti-feu ?


Pour trouver des couvertures anti-feu moins chères sur le marché, consulter le site d’Ylea car plusieurs tailles de ce matériel sont proposés pour une bonne protection de l’habitation et de toutes personnes s’y trouvant.

Les clients peuvent choisir la couverture anti-feu de taille 120/120. Ce modèle est dédié pour des personnes de taille moyenne ou sur une surface relative à cette dimension. Son prix est de 15.99 € HT.

La taille moyenne de cette couverture anti-feu est de 120/180, il est adapté pour protéger les enfants, les feux de plus larges ampleurs, les feux de plaques électriques à deux feux par exemple. Pour le modèle 120/180, elle est destinée pour la protection incendie des cuisines et la protection des personnes. Ylea l’offre 26.90 € HT.

Mais il est idéal d'opter pour les couvertures anti-feu grande taille de 180/180. Ce grand modèle se vend 35.90 € HT pour assurer une protection optimale d’un endroit ou bien d’une personne pris par le feu.