Les accidents traumatiques ou les risques d’instabilité sont nombreux dans la vie de l’homme. Il faut toujours être prêt à y faire face, même dans les moments les plus inattendus. Avoir des bons matériels appropriés est le seul moyen pour se confronter à d’éventuels accidents, comme le matériel de secourisme. Par définition, ce matériel de premiers secours est l’ensemble des appareils et équipements dont les secouristes en ont besoin pour pouvoir aider le plus rapidement possible les personnes en détresse.

Quand ces incidents sont manifestes, l’immobilisation stricte est très importante permettant de transporter jusqu’au lieu de traitement, tels les hôpitaux. De plus, étant fragile de nature, le corps humain ne supporte pas les impacts causés par ces traumatismes. Dans ce cas, les secouristes ont besoin d’utiliser un équipement médical adapté comme le collier cervical. Destiné à maintenir plus ou moins fortement les vertèbres cervicales atteintes ou fragilisés durant un accident, ce type de collier permet d’immobiliser la partie qui appartient au cou. Ce procédé vise à réduire les douleurs et les contractures sur la victime.

 

Définition du collier cervical


Les secouristes et les médecins urgentistes ont besoin pour le bon déroulement de leurs activités d’un minimum de matériel médical adéquat. Ainsi, pour avoir le strict nécessaire à portée de main, ils ont le plus souvent recours à des trousses de secours élaborées. Il est à rappeler que les trousses de secours sont des sacs ou boîtes contenant de bon nombre de produits et matériels médicaux nécessaires à l’octroi des premiers soins. Parmi les éléments que l’on peut y retrouver se trouve le collier cervical.

Il s’agit d’une sorte d’attelle disposée autour du cou pour avoir une immobilisation complète des vertèbres cervicales pour une réduction des mouvements de la tête et du cou. Cet équipement peut ainsi se présenter sous plusieurs formes : rigide, semi rigide et souple. Le collier cervical réglable existe également selon la morphologie du patient adulte ou enfant ; ceci est donc un appareil réglable et adaptable à toute personne. A noter que son usage est exclusivement réservé aux secouristes. En outre, il peut être fabriqué en plastique recouvert de jersey de coton, de mousse de polyéthylène, ou de mousse rigide. Il maintient le cou du patient à l’aide de languettes en velcro. Il existe plusieurs modèles de collier cervical à savoir : le collier cervical chauffant, le collier cervical gonflable, et le modèle de collier cervical de traction. Il est néanmoins à mentionner que le port de cet outil d’immobilisation de cou peut être d’une durée limitée, plus ou moins longue selon le cas.

 

Les avantages de l’utilisation du collier cervical


Lors d’un accident, le traumatisme peut se présenter sous plusieurs formes comme le cas de torticolis. Cette cervicalgie aiguë est accompagnée d’une contracture de certains muscles cervicaux. Les mouvements sont ainsi limités, et la victime a fréquemment une attitude en flexion d’inclinaison et de rotation. L’utilisation d’un collier cervical est prescrite pendant deux à trois jours pour un apaisement intéressant. L’orthèse a un rôle de confort en soulageant le poids de la tête et en évitant au malade de se mouvoir dans les amplitudes douloureuses. La chaleur et l’effet extéroceptif concourent à la décontraction musculaire. Ainsi, la prolongation au-delà de quelques jours doit avant tout stimuler la recherche d’une étiopathie.

Dans tous les cas, les exercices cervicaux infra douloureux sont très souhaités. Ensuite, lors d’une cervicalgie récidivante, cet appareil est un principe de sédation. Le patient en bénéficie au cours des poussées arthrosiques algiques. Le port de ce matériel pour protéger le cou sert à passer un cap aigu, mais doit être systématiquement associé à des exercices cervicaux de manière à éviter la dépendance à l’orthèse. Dans ce contexte, il faut éviter le blocage des rotations par une mentonnière. Le patient aura, en revanche, intérêt à porter ce matériel de secourisme pour les situations à risque comme les voyages ou les postures prolongées. Et enfin, dans le cas de névralgie cervico-brachiale, l’immobilisation est très stricte et, à ce titre, éventuellement par un collier avec une mentonnière. Le critère se pose sur l’apaisement ou le soulagement de la douleur. Si son portage est prolongé de plusieurs semaines, il faut encore prévoir qu’il soit discontinu et encadré par des exercices musculaires cervicaux.

 

Les différents types du collier cervical


Les blessures et les traumas varient en fonction de la gravité de l’accident. De ce fait, les colliers utilisés par les secouristes ne sont pas les mêmes. Premièrement, le collier cervical souple est une orthèse en mousse procurant sur le plan biomécanique, un soutien léger à une faible limitation des amplitudes. Il évite, malgré tout, pour la vie quotidienne les amplitudes extrêmes cervicales. Le menton, même avec une encoche dans la partie antérieure, n’est pas fixé, et la limitation mécanique des rotations n’est pratiquement pas interdite. On attend de ce type de contention essentiellement un confort cervical par l’effet antalgique du repos et de la chaleur locale.

Deuxièmement, les colliers de contention moyenne sont plus contentifs et son usage limite tous mouvements de flexion-extension ou d’inflexions latérales de façon significative à plus de 60 % de l’amplitude. Ces modèles sont semi-rigides et à hauteur fixe ou variable. La rigidité est obtenue par une bande de polyuréthane et la variation de l’hauteur est reconnue en utilisant deux bandes de polyuréthane se chevauchant de manière plus ou moins importante. Sa fixation se fait en présence du velcro ou de petits écrous. Ces colliers peuvent être renforcés par des structures métalliques légères. Ils peuvent être conçus avec ou sans mentonnière. La présence de celle-ci limite plus nettement les rotations. Et le dernier modèle est le collier de soutien renforcé. Il est rigide et prend un appui occipital mentonnier et sternal. Il limite sérieusement la mobilité sans constituer toutefois, comme le ferait une minerve, une limitation orthopédique de la mobilité.

 

Le prix du collier cervical


De nos jours, des magasins de distribution des accessoires pour le domaine médical en proposent différentes catégories de collier cervical, surtout pour aider les secouristes. Si les secouristes veulent acheter les colliers cervicaux à bas prix, une large gamme de choix est offerte sur des sites spécialisés dans le domaine médical. Chez Ylea, des catalogues sont déjà mis à la disposition de tous les consommateurs. Le collier cervical, de référence CC02 coûte seulement de 4.99 € HT. Il est de modèle souple grâce à sa fermeture velcro, et permet une parfaite immobilisation. Son usage est parfait et pratique pour les associations de secourisme et lors de la formation de premiers secours. Pour le modèle collier cervical CC01, ce type de collier est réglable et destiné pour toute taille, l’adulte et enfant. Il dispose d'accès rapide au niveau du pouls, de la trachée et de la nuque. Pour son entretien, il est lavable à l'eau savonneuse pour enlever toute trace de saleté.