Matériel de secourisme

 

Défibrillateur

Trousse de secours
Le secourisme est un concept qui regroupe l’ensemble des gestes de secours dans une situation d’urgence. Les gestes de premier secours peuvent être pratiqués soit par un sauveteur professionnel, soit par un témoin ayant quelques connaissances dans le domaine. Le secours à victime est un acte décisif sur lequel se base la survie de celle-ci.

 

Dans une urgence, les premiers soins sont, généralement, prodigués par un secouriste confirmé. Ce dernier est rattaché à un service d’urgence que l’on prévient quand les circonstances l’exigent. Le témoin est aussi habilité à pratiquer les premiers soins. En effet, avant l’arrivée des secours, il est nécessaire qu’il porte assistance à la victime.

En secourisme, le soin du patient peut se résumer à la pratique des mouvements d’urgence. Cependant, dans certains cas, une intervention impliquant l’usage d’un matériel est nécessaire. De ce fait, le sauveteur et le témoin peuvent s’aider de matériel secourisme. Bien entendu, l’équipement du professionnel est nettement plus performant.

En matière d’équipement de secourisme, l’agent des services d’urgence est certainement le plus avantagé. Effectivement, sa mission est de porter assistance à toutes personnes en danger à cause d’un trauma ou d’une pathologie. Afin de bien accomplir son travail, il doit faire usage des matériels les plus performants.

La mise en place d’un équipement de secours à la portée de tous est aussi recommandée au particulier. C’est vrai qu’on peut compter sur l’efficacité des services d’urgence, mais la pratique des soins peut ne pas attendre l’arrivée d’un expert sur place. En raison du mode d’emploi de certains instruments, l’équipement du particulier est assez pauvre.

 

Généralités sur le matériel de secourisme

D’une certaine manière, le matériel secourisme est l’ensemble des équipements qui touche de loin ou de près le sauvetage de la victime ou d’une personne en danger. De ce fait, l’expression ne désigne pas uniquement les instruments utilisés pendant l’intervention. Il existe alors une large palette des dispositifs de prompt secours.

Dans les stages de formation aux premiers secours, le participant reçoit une initiation sur la pratique la conduite à avoir et les manœuvres d’urgence. La pratique des exercices se fait sur une victime simulée ou un mannequin d’entraînement. Le mannequin de formation est également un matériel de secourisme.

Cependant, il ne faut pas correspondre tout les objets en relation avec le terme “secours” avec le concept du secourisme. Par exemple dans le milieu de l’automobile, on dispose d’une roue de secours et des outils pour son montage. L’ensemble de cet équipement n’est en aucun cas un instrument de premiers secours.

 

Le matériel de secourisme pour sauveteur confirmé

Le grand public considère le secouriste comme un médecin, mais en réalité il est loin de l’être. En effet, les métiers de docteur et de secouriste sont très distincts. Cependant, les 2 personnes sont réunies par le même objectif, la survie de la victime ou du patient. Le point commun entre les 2 métiers résident donc le fait qu’ils oeuvrent dans le même sens.

La question des aptitudes départage également le secouriste et le médecin. Le sauveteur ne possède pas les compétences du docteur. En effet, les qualifications du celui-ci se limite seulement au prompt secours. Le médecin possède donc des connaissances plus vastes dans le traitement de la victime ou du patient.

Le docteur fait partie du corps hospitaliers, il n’est pas rattaché à un service de secourisme. De ce fait, il accomplit son travail que dans les enceintes de l’hôpital sans compter les exceptions. L’intervention du secouriste se fait sur le terrain. D’une certaine façon, sa tâche est de faire en sorte que la victime arrive jusqu’au médecin.

Le prompt secours peut s’effectuer sans équipement, mais certains cas obligent l’utilisation de matériel secourisme. L’usage d’instrument ne représente en rien de meilleures chances de survie pour la victime. Dans une urgence, la vie de celle-ci se base avant tout sur les connaissances du secouriste et de sa maîtrise des divers outils.

L’équipement du secouriste est avant tout constitué d’appareil de communication. Bien entendu, la communication est importante dans une urgence. L’appareil permet au sauveteur de faire part de son bilan au personnel hospitalier et de se renseigner pour le diagnostique. Généralement, une radio est utilisée en raison de l’importante zone de couverture.

Pour la pratique des soins, l’équipement comprend des produits pour faire face aux traumatologiques. Il peut s’agir de pansements, de compresses, d’antiseptiques et de bandages. Pour un cas traumatologique, une hémorragie est assez fréquente, de ce fait, des dispositifs comme le coussin hémostatique sont prévus.

Le kit de réanimation est un matériel secourisme très important pour le sauveteur. En effet, certaines situations impliquent la pratique d’une réanimation cardio-pulmonaire (RCP) sur la victime. Dans cette perspective, le secouriste est souvent équipé d’un défibrillateur, d’une cardio-pompe ou d’un appareil pour l’assistance respiratoire.

Le travail du sauveteur ne consiste pas uniquement pas uniquement à la pratique des gestes de prompt secours sur la victime. Avant cela, il doit passer par l’étape du diagnostique. Pour plus de précision dans les résultats, celui-ci s’aide d’instrument tel le stéthoscope, le tensiomètre ou encore le classique thermomètre.

 

Matériel médical ou Equipement de premiers secours?

En matière de secourisme, le simple témoin joue aussi un rôle important dans le sauvetage de la victime. Avant l’arrivée de personnes plus qualifiées, il le personnage le plus important sur le terrain. Dans l’ensemble, le témoin prévient les services d’urgence à la suite d’un accident ou du malaise du patient.

Il ne faut pas confondre matériel médical et équipement de premiers secours! La tâche du témoin ne se limite pas uniquement à l’alerte des autorités compétentes. Après l’étape de l’alerte, le secouriste met souvent un certain temps avant son arrivée sur les lieux. Alors, la mission du témoin, même s’il n’en possède pas les qualifications, est de faire le secouriste de circonstances.

A cause du manque de connaissances et d’aptitudes, l’individu à proximité de la victime ne peut prendre en charge que les cas vraiment bénins. Ce sont souvent des lésions cutanées ou des traumas d’une faible envergure. De ce fait, le témoin ne nécessite pas un équipement sophistiqué pour soigner le patient.

Le matériel secourisme du grand public se limite simplement à la trousse de premiers soins. La trousse de secours est une sorte de pack contenant des produits et des ustensiles pour la pratique des soins. Le contenu de l’équipement est le plus souvent caractérisé par des pansements, des compresses, des bandages, un antiseptique et quelques instruments.



Page suivante : Insufflateur BAVU